1. Accueil
  2. Projet
  3. Mon Quartier Circulaire à Bordeaux : un projet qui rend les déchets moins encombrants !

Mon Quartier Circulaire à Bordeaux : un projet qui rend les déchets moins encombrants !

12 Juin 2024

Mon Quartier Circulaire - Bordeaux

Depuis 2022, e-graine Nouvelle-Aquitaine déploie le projet coopératif Mon Quartier Circulaire. L’association intervient à Bordeaux, dans le quartier des Aubiers, pour faire émerger chez les habitant·es de nouvelles pratiques concernant la gestion des déchets. Outre ce fort enjeu de propreté, le dispositif favorise aussi le lien social entre les résident·es. Après deux années d’intervention, les déchets des Aubiers sont-ils moins encombrants ? Retour sur les différentes actions déjà proposées et sur les futurs événements qui rendront le quartier encore plus éco-responsable.

Mon Quartier Circulaire – Retour à la source du projet

Dans le quartier des Aubiers, e-graine Nouvelle-Aquitaine se trouve en terrain connu. Elle y intervient depuis 2017 pour proposer des actions de sensibilisation et de coopération. La problématique de la gestion des déchets est un des principaux enjeux pour ce quartier prioritaire de la ville de Bordeaux. Il est nécessaire de réduire leur volume et d’engager dans cette transformation l’ensemble des acteur·ices qui participent à la vie de ce lieu. En 2022, Bordeaux Métropole lance l’appel à projet “Accompagnement à la réduction des déchets”. e-graine Nouvelle-Aquitaine se positionne avec un projet de coopération éco-responsable : Mon Quartier Circulaire. 

Conçu en collaboration avec Terravox, entreprise de l’ESS qui accompagne les communautés locales pour les aider à transformer leurs déchets, le projet prend forme à la fin de l’année 2022 avec les premières interventions dans le quartier des Aubiers. Plusieurs objectifs sont clairement identifiés.

  • Réduire la production de déchets à l’échelle d’un quartier
  • Impulser des dynamiques d’économie circulaire sur le quartier afin que chacun·e puisse développer son bien-être et son pouvoir d’agir dans un environnement bienveillant, sain et paisible
  • Favoriser l’engagement des citoyen·nes afin de répondre aux enjeux du changement climatique tant à l’échelle collective qu’individuelle
  • Expérimenter une nouvelle forme d’implication citoyenne directe dans un projet à impact social et environnemental 

Une première phase d’écoute et de mobilisation va permettre de lancer le projet. Un diagnostic du quartier des Aubiers est effectué auprès des habitant·es, bailleurs, acteurs associatifs et collectivités dans l’objectif de les rencontrer, les mobiliser et les impliquer dans le projet. L’équipe d’e-graine a notamment distribué des questionnaires en porte à porte aux habitant·es. Leurs réponses mettent en évidence les liens de convivialité et d’entraide déjà existants au sein du quartier, constat qui pourra faciliter l’implication de chacun·e dans un projet collectif participatif comme Mon Quartier Circulaire. Mais les résident·es soulignent aussi le manque de propreté du quartier, l’absence de communication et surtout l’incompréhension des consignes pour le tri des déchets. Il·elles ne savent pas vraiment comment faire et quelles solutions envisager pour la gestion des déchets encombrants.

Les premières actions de Mon Quartier Circulaire aux Aubiers  

Pour permettre aux habitant·es du quartier des Aubiers d’être véritablement sensibilisé·es et concerné·es sur ce sujet, Mon Quartier Circulaire propose une approche pédagogique multiple : des stands avec des ateliers éducatifs de sensibilisation, des interventions dans les écoles du quartier pour informer les plus jeunes sur la définition d’un déchet, sur son impact sur la planète ou encore l’organisation de manifestations festives comme la “Fête de la Propreté”.

En 2023 pour l’an 2 de Mon Quartier Circulaire, la présence d’e-graine s’est renforcée et tous les acteur·rices du quartier des Aubiers ont davantage été mobilisé·es. Parmi les grandes actions proposées, citons notamment la douzaine d’actions en pied d’immeubles, qui rassemblent des habitant·es de tous les âges, ou encore l’accompagnement du Conseil Citoyen, groupement d’habitant·es du quartier des Aubiers. Ce conseil a permis de renforcer la participation citoyenne des riverain·es et de faire naître une Charte de la propreté, progressivement adoptée par les habitant·es du quartier des Aubiers. Une formation a aussi été ouverte pour les gardien·nes d’immeubles, afin qu’il·elles deviennent “ambassadeur·ices” dans la réduction des déchets. Enfin, la Fête de la Propreté organisée le 16 septembre dernier dans le cadre du World CleanUp Day a réuni plus d’une centaine de participant·es qui ont ramassé plus de 600 kilos de déchets.

En 2024, les habitant·es du quartier des Aubiers toujours mobilisé·es

Pour cette 3e année, l’objectif de Mon Quartier Circulaire est de pérenniser les actions déjà proposées pour améliorer le cadre de vie dans le Quartier des Aubiers. Les stands en pied d’immeuble sont reconduits. Ils rassemblent les habitant·es dans une ambiance conviviale, grandement facilitée par la relation de confiance instaurée avec les gardien·nes d’immeubles, ainsi qu’avec les bailleurs présents sur le quartier des Aubiers : Aquitanis et Domofrance

Un exemple de jeu proposé durant les Pieds d’immeuble est la “Kim Box”. Il s’agit d’une boîte dans laquelle on retrouve des objets de la vie quotidienne qui correspondent à des alternatives aux déchets traditionnels, grâce à leur caractère recyclable ou réutilisable. On y retrouve des tupperwares, des couches lavables, des gourdes en métal… Les participant·es piochent à l’aveugle un des objets présents dans la boîte, à partir duquel ils vont entamer une discussion sur les différentes pratiques éco-responsables et sur les solutions possibles pour réduire sa production de déchets.

De nouvelles perspectives pour Mon Quartier Circulaire

D’autres actions sont aujourd’hui en concertation entre les différents acteur·ices impliqués dans Mon Quartier Circulaire. L’idée de proposer un parcours éducatif sur le thème des déchets dans deux écoles du quartier des Aubiers est étudiée attentivement, avec l’espoir d’une mise en application pour la prochaine rentrée scolaire. Un important travail autour de la signalétique est aussi en réflexion afin de guider les habitant·es vers les zones de tri. La création de “nudges” est aussi envisagée, c’est-à-dire des décorations autour des bennes à ordures qui les rendraient plus attrayantes visuellement et qui faciliteraient la pratique du tri par les habitant·es (le principe du nudge étant de donner un coup de pouce pour inciter les individus à changer de comportements, sans les contraindre). Cette signalétique serait créée par une artiste et par des jeunes du quartier encadrés par l’UBAPS, association spécialisée dans l’accompagnement des jeunes en difficulté. 

Enfin, une autre ambition de Mon Quartier Circulaire est de favoriser le développement du Conseil Citoyen. Concrètement, cela se manifeste par la mise en place d’ateliers de sensibilisation autour de la réduction des déchets durant lesquels les habitant·es ont l’occasion d’expérimenter le recyclage et le fait-maison en pratique. 

Pour l’heure, des événements concrets mobilisent déjà les habitant·es du Quartier des Aubiers. Ce fut le cas de La Fête de l’environnement 2024 avec deux journées d’animation ou e-graine était présente, les 5 et 8 juin dernier. Au programme : une sensibilisation à la préservation de l’eau, thématique de cette année, pour éviter la surconsommation de cette ressource rare et la pollution engendrée.

Autre événement récent le 15 juin dernier : l’Aloha de Printemps, un moment d’échanges et d’animations avec différents stands sur la vie associative, la végétalisation, les mobilités… e-graine Nouvelle-Aquitaine y a tenu un stand pour sensibiliser à la réduction des déchets et parler des futures actions de Mon Quartier Circulaire.

Articles récents