Formulaire de contact

Agenda

Une des bases de la pédagogie active, c’est d’offrir un cadre rassurant pour permettre à chacun de s’exprimer. Prenons l’exemple du porteur de parole.

animation citoyenne

animation d’un porteur de parole lors des « Trophées Solidaires 2016 »

S’exprimer, c’est si facile ?

Nous avons tous dans notre entourage des personnes très à l’aise à l’oral, au moins en apparence et d’autres extrêmement discrets.
Chacun a pourtant autant à apporter à un débat, une réflexion collective, une transmission de connaissance… Mais chacun ne dispose pas des mêmes atouts.

Nos sociétés ont tendance à offrir plus volontiers la parole aux personnes les plus éloquentes, mais de nombreux animateurs utilisant la pédagogie active cherchent à contourner cela.

Comment ? En forçant les personnes timides à s’exprimer en public ?
Pas vraiment.

Des méthodes pour faciliter le débat et la discussion

Parmi toutes les techniques possibles, le porteur de parole est une technique qui offre un cadre d’échange privilégié dans des espaces publiques.
Il a l’avantage de faciliter la prise de parole en mettant les participants dans un cadre relativement confiné (principalement du face-à-face avec l’animateur) et sans contrainte de temps.

On limite le stress, on supprime le jugement, on relance la discussion afin d’avoir l’avis le plus personnel possible.

Ensuite, c’est l’utilisation des panneaux qui permet à chacun de s’exprimer, de synthétiser sa pensée.

 

Mettre en place un porteur de parole, ça n’est pas si simple, ça demande de l’entrainement. Si vous souhaitez vous confronter à cette technique, voici quelques ressources :

– porteur de parole par Le Pavé
– livret bouge ta planète (page 24)

 

Laisser un commentaire